La Découverte Professionnelle 3H


L'option Découverte Professionnelle 3 heures est une option facultative où les élèves de 3ème découvrent le monde professionnel à travers des visites d'entreprises et de lieux de formation. Ces dernières années, les groupes de DP3 ont ainsi visité : TEFAL à Rumilly; les sirops ROUTIN à Chambéry; un cabinet d'avocat ; ferme moderne et fruitière de Saint-Germain La Chambotte ; auto-école CER d'Albens ; Galderma à Alby-sur-Chéran ; Mac-Donald à Aix-les-Bains ; ainsi que le lycée Louis Armand de Chambéry ; le lycée Portes des Alpes de Rumilly; le lycée hôtelier de Challes-les-Eaux ; la MFR du Fontanil à Saint-Alban Leysse ...

Cette année, nous avons visité : le lycée général et technologique de L'Albanais à Rumilly ; le cinéma Décavision d'Annecy; le Carrefourd'Annecy ...

Nous faisons ensuite des compte-rendus de visite sous forme d'articles de journal et de panneaux qui sont affichés dans le hall du collège.

Nous travaillons également sur notre projet d'orientation, en faisant notre CV, en écrivant des lettres de motivation, en passant des simulations d'entretiens d'embauche ...

Nous avons créé aussi une mini-entreprise Artwood.

La mini-entreprise


L'entreprise Art'Wood a été créée par des élèves de troisième dans le cadre de l'option DP3. La création de cette entreprise est une expérience collective enrichissante qui les aide à développer leurs compétences, leur savoir-faire, leur connaissance des différents services qui composent une entreprise et leur savoir-être.

Une partie des bénéfices sera versée à une association chargée d'aider les enfants malgaches : AMADEA.

 

Entreprendre pour apprendre


Depuis 1990, l'EPA propose aux jeunes une expérience pratique de création de mini-entreprises. Cette association permet de développer les compétences des jeunes élèves, de leur faire découvrir les métiers à travers les différents services de la mini-entreprise. Cela développe l’autonomie, la responsabilité, la créativité, la confiance en soi et l'esprit d’entreprendre.

Chaque année, plus de 22 000 jeunes sont accompagnés par l'EPA dans toute la France. Dans chaque académie, EPA a des antennes régionales qui aident les enseignants à mener à bien les projets de mini-entreprise avec leurs élèves.

Avec la mini-entreprise, on découvre des métiers. On apprend à travailler sur des projets collectifs, on prend des décisions en tenant compte de l’avis des autres. Les élèves travaillent donc de façon moins scolaire, autour d'un projet concret.

 

Association AMADEA


 

Les objectifs et les actions de l'association

 

 

 

ENVIRONNEMENT

 

Préservation des zones

 

 

- Lutte contre les feux de brousse en incitant les paysans à planter des variétés d'herbes fourragères pour le bétail.

- Diminution de la consommation de bois comme source d'énergie en vulgarisant les fours économiques.

 

- Lutte contre l'érosion en plantant des végétaux tout en respectant les courbes de niveau.

- Reboisement

 

- Mise en place de pépinières pilotes

- Campagne annuelle de reboisement avec les groupements de paysans de la zone concernée.

 

Gestion de l'eau

  • Édification de barrages
  • Construction de puits
  • Installation de pompes à eau.

 

AIDE A L'ENFANCE

 

 

L'aide à l'enfance est une priorité à Madagascar, car, dans un pays où le revenu par personne est si faible, les enfants sont les premières victimes de la pauvreté. C'est vers eux qu'AMADEA oriente ses efforts. Depuis 1996, AMADEA accueille des enfants en situation d'urgence : abandonnés, orphelins, maltraités, enfants des rues ou des prisons et procède à des inscriptions à l’État Civil d'enfants sans identité.

 

 

 

Centres d'accueil

 

  • Soutien à des centres d'accueil situés dans les provinces de Tananarive, Fianarantsoa et Tamatave.
  • Construction de nouvelles structures : à Fenerfie-Est pour la nutrition d'enfants de 0 à 3 ans ; à Antsirabe, pour la protection, la rééducation et la réinsertion sociale d'enfants de prisonniers.

 

 

 

Scolarisation

 

 

Aider à la construction, à la rénovation d'écoles et à l'approvisionnement en fournitures scolaires est certes indispensable, mais ne peut être suffisant. Il faut aussi :

 

  • Créer un environnement propice à la scolarisation.
  • Convaincre de la nécessité qu'il y a pour l'enfant de fréquenter l'école.
  • Création de classes maternelles.
  • Implantation de jardins scolaires
  • Mise en place de cantines scolaires
  • Formation et sensibilisation des instituteurs
  • Création de bibliothèques-ludothèques
  • Responsabilisation des parents

 

 

 

Pour plus d'information rendez-vous sur : http://www.amadea.org/